[{"id":259,"name":"Montserrat","type":"google","configs":{"family":"Montserrat","other":{"100":true,"200":true,"300":true,"500":true,"600":true,"700":true,"800":true,"900":true,"100italic":true,"200italic":true,"300italic":true,"regular":true,"italic":true,"500italic":true,"600italic":true,"700italic":true,"800italic":true,"900italic":true},"path":"https:\/\/fonts.google.com\/specimen\/Montserrat"},"family":"Montserrat","used":false},{"id":260,"name":"Roboto","type":"google","configs":{"family":"Roboto","other":{"100":true,"300":true,"500":true,"700":true,"900":true,"100italic":true,"300italic":true,"regular":true,"italic":true,"500italic":true,"700italic":true,"900italic":true},"path":"https:\/\/fonts.google.com\/specimen\/Roboto"},"family":"Roboto","used":false},"Roboto","Roboto","Roboto"]

 

Articles Billets & Feuillets

 

 

Dorénavant sur ce site nous éditons les travaux qui nous auront été présentés pour être publiés. Ceux-ci proviennent des exposés et interventions réalisés pour des séquences de formation diverses, lors des modules de formation réalisés au sein de l'IFPRF, ou bien lors de journées d'Etude, de colloques, ou encore des travaux proposés à une édition sur ce site par leurs auteurs, membres de l'association ou invités participant aux activités.


Ces travaux pourront tout aussi bien être des études cliniques et théoriques, orientées par la psychanalyse ou provenant de champs connexes ; tout aussi bien que des essais ou commentaires à partir de lectures (livres, articles, conférences, films, pièces de théâtre, expositions, art, littérature, etc…).

Vous y trouverez donc des travaux émanant d'auteurs très divers, intéressés par ce lien avec la psychanalyse, l'orientation psychanalytique, aussi bien en référence à un exercice professionnel que par un intérêt personnel.


Ces publications se font à partir de l'approbation d'un Comité Editorial formés de membres de l'association Petite Enfance et Psychanalyse.

L'association Petite Enfance et Psychanalyse entend ainsi contribuer à l'extension de la psychanalyse, à l'orientation que celle-ci peut apporter dans les différents champs et milieux professionnels de la santé, de l'éducation, du social, de la culture, comme auprès de toute personne attentive à ce que la psychanalyse peut apporter comme discours différencié, participant à une préhension plus ouverte des phénomènes contemporains dans notre monde.

Nous souhaitons aux visiteurs de ce site une bonne lecture de ces travaux.

 

Textes et articles issus de travaux présentés dans le cadre des activités de l'association,
ou issus de travaux personnels proposés à l'édition sur ce site

 

La Clinique de la Honte

 

 

 

 

 


Clara Maunier
La honte, constitutive de l’appareil psychique est un affect qui participe au processus d’humanisation. La honte possède une dimension structurante. Elle permet de s’auto-contenir par un signal d’alarme que se donne le Moi. Elle indique ce que l’on peut exhiber en société et ce que l’on doit cacher, garder dans notre intime : on ne dit pas tout, on ne se montre pas tout entier à autrui. La honte assure un maintien de sa dignité.

Mais il existe une pathologie de la honte où le sujet se retrouve pris dans un cercle infernal.
 

Lire le texte sur le fichier PDF ci-joint :

 

La clinique de la honte

Nombre de vues : 2

 

 

Des-abusés - De la Dépression à l'Incarcération Psychique


Il se conjugue à tous les temps, toutes les formes et toutes les personnes : Il a été maltraité, il se maltraite, il maltraitera ! Passé, présent, futur, quelle importance !

Puisqu'on lui répète qu'il est plus qu'imparfait.

Ça, c'est pour le français !

 

Pour les maths, il en a tout autant au programme :

Zéro il a, zéro il est !

Naturellement, il ne vaut-rien.

 

À l'addition “lui plus tous les autres”, il trouve inlassablement le même résultat :

Ça fait toujours tout seul !

Sur qui, d’ailleurs pourrait-il bien compter pour arrêter l’infernal jeu de la répétition ?

Là où il sait la leçon par cœur, c’est de ne plus croire en rien ni personne, sûr de n’être ainsi jamais déçu...

 

Lire le texte sur le fichier PDF ci-joint :

Des - abusés

Nombre de vue : 0

 

 

La Question de la Psychose : Théorie et Traitement dans le Champ Institutionnel

 

Audrey Pourrier
Actuellement avec les avancées de la médecine, nous avons l’impression de découvrir une nouvelle espèce humaine, la génétique et la science font des progrès et des découvertes que l’on ne peut critiquer, mais nous ne pouvons contester non plus que l’être humain même s’il évolue, reste au fond le même depuis la nuit des temps du point de vue de sa construction psychique.

 

Le petit d’Homme doit passer par les grandes phases fondamentales du développement. Freud en utilisant le mythe dans Totem et Tabou rend universels les complexes d’Œdipe et de castration auxquels personne ne peut échapper. Jacques Lacan explique l’approche de Sigmund Freud : « … le père [de la horde] ne peut être qu’un animal. Le père primordial est le père d’avant l’interdit de l’inceste, d’avant l’apparition de la Loi, de l’ordre des structures de l’alliance et de la parenté, en un mot d’avant l’apparition de la culture. C’est pourquoi, Sigmund Freud en fait le chef de la horde, dont, conformément au mythe animal, la satisfaction est sans frein »1. Même si aujourd’hui la tendance est à une lecture exclusivement scientifique du sujet, il n’est pas envisageable de faire l’économie de l’approche psychique du sujet car l’homme est justement, à la différence des animaux, un être pas-que-biologique.

 

Lire le texte sur le fichier PDF ci-joint :

 

La question de la psychose :

Nombre de vues : 2

 


Articles, commentaires de lectures ou de spectacles

 

 

Paterson et la Création

 

 

Benoît Bridet


On dit de certains vins qu'ils se caractérisent par une belle longueur en bouche, de même il arrive qu'une oeuvre, livre, film, tableau, musique, reste durablement dans notre mémoire et chemine en notre compagnie. - Georges Mounin dans son étude sur l'oeuvre de René Char parle joliment de « lecture vécue »1. C'est le cas, du moins pour nous, du film de Jim Jarmush intitulé « Paterson ».

 

L'action du film - si l'on peut dire tant est remarquable, salutaire, sa lenteur - se déroule sur une semaine. Du lundi au dimanche. Une semaine ordinaire et cruciale de la vie de Paterson. De quoi est-il question ?

Le mot grec poiesis en son sens plein et original signifie création. Dans Le Banquet, Diotime dit à Socrate : «  Tu sais que le mot poésie représente bien des choses. En général on appelle poésie la cause qui fait passer quelque chose du non-être à l'existence de sorte que les créations dans tous les arts sont des poésies, et que les artisans qui les font sont tous des poètes. 2»

 

Au cours du film, le poète – au sens restreint cette fois-ci - Paterson doit traverser une crise à l'occasion de laquelle il devra engager un questionnement sur le parachèvement et la complétude de son propre procès de création.

 

Lire le texte sur le fichier PDF ci-joint :

Paterson et la création

Nombre de vues : 1