[{"id":259,"name":"Montserrat","type":"google","configs":{"family":"Montserrat","other":{"100":true,"200":true,"300":true,"500":true,"600":true,"700":true,"800":true,"900":true,"100italic":true,"200italic":true,"300italic":true,"regular":true,"italic":true,"500italic":true,"600italic":true,"700italic":true,"800italic":true,"900italic":true},"path":"https:\/\/fonts.google.com\/specimen\/Montserrat"},"family":"Montserrat","used":false},{"id":260,"name":"Roboto","type":"google","configs":{"family":"Roboto","other":{"100":true,"300":true,"500":true,"700":true,"900":true,"100italic":true,"300italic":true,"regular":true,"italic":true,"500italic":true,"700italic":true,"900italic":true},"path":"https:\/\/fonts.google.com\/specimen\/Roboto"},"family":"Roboto","used":false},"Roboto","Roboto","Roboto"]

 

 

Préambule du Colloque à Meknes en Avril 2002


De la rencontre peut naître la vie comme la mort, cela dépend de ce qu'on en fait. Toutefois, la rencontre du savoir et surtout celle d'un savoir non corruptible basé sur une mise en réflexion permanente ouvre inéluctablement le champ à un espace de recherche, de partage et du doute tenant au risque du non savoir et faisant perdurer la quête d'en savoir plus. Cette fois la rencontre a donné naissance à une activité permanente et plurielle. Rencontre avec Françoise KŒHLER, psychanalyste parisienne, élève de Jacques LACAN, maîtrisant et véhiculant un savoir analytique et une longue pratique clinique et Le Docteur Mohamed ZITOUNI psychiatre, enseignant, éternel étudiant, psychanalyste désirant apprendre et en permanence torturé par le doute et surtout par la nécessité d'une rigueur tenant d'une éthique imposant le respect de l'objet de notre activité quotidienne qu'est le sujet humain.


De cette rencontre naquirent discussions, partages, conférences (en FRANCE, au MAROC ainsi que dans divers pays d' AFRIQUE sub saharienne), pour culminer dans la fondation de deux associations : 1'E. P. F. (l'Institut pour l'Extension de la Psychanalyse dans la Francophonie, siégeant à PARIS) et l'AMPsy (Association Marocaine de Psychanalyse, première association de psychanalyse créée au MAROC, ayant son siège à RABAT).


Sitôt nées, en partenariat, elles animèrent une série de conférences et de séminaires à PARIS et dans plusieurs villes marocaines. Ces travaux aboutirent à l'organisation du premier Colloque International de Psychanalyse à MEKNES les 12, 13 et 14 avril 2002, autour du thème : "L'enfant, la famille". A l'origine, les motivations qui guidèrent le choix de ce thème furent diverses. Tout d'abord la pensée freudienne dont on se rappelle que FREUD a souligné que le psychanalyste doit rester à l'écoute de sa société et de ses problèmes. Que l'enfant est père de l'adulte et donc que l'adulte à venir détermine l'avenir de l'humanité, s'est vite imposé à nous comme l'objet principal de nos travaux. Toutefois comme l'homme est un sujet psychologique, un corps organique et une personne sociale et comme la famille reste l'espace dynamique vital et influant de l'enfant, le thème du colloque s'est imposé à nous, associant les deux signifiants : l'enfant et la famille.


Ainsi intervenants marocains, français, sénégalais, psychanalystes, cliniciens et universitaires, psychiatres, femmes et hommes de lettres, associations s'occupant de l'enfant sont venus questionner la condition psychologique, psychopathologique et sociale de l'enfant, de la mère et de la famille. Ainsi les travaux abordèrent des questions diverses du plus grand intérêt, telles que l'enfant, la famille vus sous l'angle psychanalytique dans les trois registres du Réel, du Symbolique et de l'Imaginaire, mais aussi sous l'angle social et juridique, y incluant une esquisse littéraire telle la femme dans l'œuvre de SENGHOR.


En parallèle au colloque, l'association "Cinéma et Psychanalyse" en collaboration avec l'association Baiti projeta le film "Ali Zaoua" de Nabile AYOUCHE ; long métrage, véritable poème mettant en scène la condition pathétique et troublante de ceux qu'on nomme communément «les enfants de la rue». La projection de ce film eut lieu au centre culturel français de MEKNES et souleva une discussion des plus animées.


Lors de la séance de clôture nous avons retenu les dates des 17,18 et 19 avril 2003 pour le deuxième colloque International de Psychanalyse qui aura pour thème "L'adolescence". Ce colloque n'aurait pu se tenir sans la collaboration de :


L'Université Paul Valery de MONTPELLIER


La Willaya de la région MEKNES TAFIEAEET


L'Université Moulay Ismail de MEKNES


Le service de Psychiatrie de l'Hôpital Militaire Moulay Ismail de MEKNES


L'Association Petite Enfance et Psychanalyse (FRANCE)


L'Association Baiti (CASABLANCA)


L'Association Fondation Ghita ZN1BER


L'Association L'enfant et la famille


L'Association L'heure joyeuse


La Commune Urbaine de Hamrya de MEKNES


Le Centre Culturel Français de MEKNES